La politique en Corse en 2008 Imprimer

 

En ce lendemain d'élection, nous avons retrouvé sur YouTube, un petit morceau d'anthologie datant de l'année 2008, excellent exemple d'une pratique politique que nous ne souhaitons plus pour la Corse !

Voici le transcript intégral de la séquence :

  • Jean Reno : J'ai dépose un permis de construire à Bonifacio.
  • Cécilia Sarkozy : C'est vrai ?
  • Jean Reno : Ouais.
  • Voix Anonyme - (probablement Cécilia Sarkozy) : Ca va devenir un hôtel particulier, tu vas voir. Y aura toi et nous...
  • Jean Reno : Voilà !
  • Nicolas Sarkozy : Le préfet ? Alors ? Tu connais Jean ?
  • Pierre-René Lemas : Oui, bien sûr... On s'est occupé ensemble du permis de construire...
    (Le comédien pose le bras sur l'épaule du haut fonctionnaire)
  • Camille de Rocca Serra : Alors, alors, alors... Quand même !
  • Pierre René Lemas : Non, non, mais tout va bien...
  • Camille de Rocca Serra : Jusqu'à ce que tu te fâches !
  • Pierre-René Lemas : Mais non ! puis, s'adressant à Nicolas Sarkozy : Je t'en parlerai plus tard.
  • Camille de Rocca Serra : Tu sais, il est chez nous maintenant... Plus Corse que lui, tu ne peux pas savoir...
  • Pierre René Lemas : Camille est fâché avec moi...
  • Nicolas Sarkozy, s'adressant à Camille de Rocca Serra : C'est ce que me dit Christian... puis, s'adressant au préfet : Alors, tu vas le voir...
Alors, tu vas le voir... : un simple suggestion, sans doute, qui semble pourtant gêner le préfet de Corse et Camille de Rocca-Serra. Ce dernier tente - sans succès - de faire dévier la conversation sur la « corsitude » de Jean Reno...